La France chrétienne face à la liberté religieuse
PIERRE-MARIE o.p. (Frère)
10.00 €
Disponible en stock
 
La législation de la France chrétienne, depuis les Mérovingiens jusqu'au XVIIè siècle, proclamait la religion catholique comme seule religion d'Etat tout en réprimant vigoureusement les hérésies et les partisans des autres religions.
Or, le concile Vatican II dans la déclaration Dignitatis Humanae affirme que "la personne humaine a droit à la liberté religieuse. Cette liberté consiste en ce que tous les hommes doivent être soustraits à toute contrainte de la part tant des individus que des groupes sociaux".
Que penser de cette opposition ? Où se trouve la vérité ?
En parcourant plusieurs textes législatifs, les testaments de saint Rémi, Charlemagne et saint Louis, enfin le cérémonial du sacre, le lecteur découvrira l'attitude constante des rois de France en faveur de l'Eglise catholique et contre les infidèles, et tirera lui-même ses conclusions.