top of page

Le caractère religieux de la Vendée

Jean DE VIGUERIE

Informations

CIVILISATION CHRÉTIENNE

Les thèmes

Civilisation chrétienne

Histoire de l'Église et de la chrétienté

Le Sel de la terre n° 8

Le numéro

Printemps 1994

p. 211-229

Jean DE VIGUERIE

L'auteur

Jean DE VIGUERIE

Spécialiste du 18e siècle et de l'histoire de l'éducation, le professeur Jean de Viguerie a enseigné à l'Université d'Angers, puis à Lille 3. 

Il est l'auteur de nombreux ouvrages qui resteront des classiques.


Ont été recensés dans cette revue : 

•Les Deux patries (deux lectures : nº 30, p. 212 et p. 220) — Itinéraire d’un historien (nº 39, p. 221 et p. 228) — L’Église et l’éducation (nº 47, p. 255) — Le Sacrifice du soir. Vie et mort de Madame Élisabeth, sœur de Louis XVI (nº 76, p. 185)— Histoire du citoyen (nº 92, p. 188) — Le passé ne meurt pas (nº 100, p. 230). — Rappelons, de plus, sa thèse de doctorat sur les pères doctrinaires, ses ouvrages Le Catholicisme des Français dans l’ancienne France (Paris, NEL, 1988) et Christianisme et révolution (Paris, NEL, 1988), sa biographie de Louis XVI (Louis XVI, le roi bienfaisant, Paris, Rocher, 2003) et son magistral Histoire et dictionnaire du temps des Lumières (Paris, Robert Laffont, coll. Bouquins, 1995). — Une bonne présentation générale de l’œuvre de Jean de Viguerie a été donnée par Philippe PICHOTBRAVARD dans le Liber amicorum : Jean de Viguerie (Via Romana, 2017).


Jean de Viguerie raconte mai 68 (témoignage)

 0,00 €

Télécharger le Pdf ici :

Le caractère religieux de la Vendée

 

 

 

par Jean de Viguerie

 

 

 

Au caractère religieux de la Vendée, les historiens ne s’intéressent guère actuellement. Ou bien ils n’en parlent pas, ou, s’ils en parlent, c’est pour mémoire [1]. Une simple mention ne suffit pourtant pas. Il faut essayer de comprendre la spiritualité des Vendéens. Il faut tenter aussi de définir le rapport entre leur religion et leur combat contre la révolution.

 

 

Le mouvement religieux antérieur à la guerre

 

 

LE mouvement pour la défense de la religion est antérieur au soulèvement. La guerre de Vendée proprement dite ne commence qu’au mois de mars 1793, mais une longue période de troubles la précède, et l’origine de ces troubles est religieuse. Pendant toute la durée des années 1791 et 1792, presque tout le pays, formé par les quatre départements de Loire-Inférieure, Mayenne et Loire, Vendée et Deux-Sèvres, se trouve en état d’active et dure résistance à la politique du nouveau régime en matière de religion [2].


bottom of page