top of page

Lettre du p. Calmel O.P. à l'Abbé Dulac

Anonyme

Informations

LE PÈRE CALMEL

Les thèmes

Grandes heures de la Tradition

Le Sel de la terre n° 12 bis

Le numéro

Printemps 1995

p. 49-50

Anonyme

L'auteur

Anonyme

 0,00 €

Télécharger le Pdf ici :

Lettre du père Calmel

à l’abbé Dulac

 
 
1er samedi de décembre
2 décembre 1967, sainte Bibiane
 
 
                                         Cher Monsieur le Chanoine,
 
Vous pensez si je souscris à votre projet de déclaration doctrinale ; et à votre idée d’adjoindre la caution de quelques laïques éminents aux signatures des clercs qualifiés. Faites et je signe.
Autre chose : j’ai envie de réécrire à Mgr Lefebvre (pères du Saint-Esprit). Bien sûr, il risque beaucoup s’il prend publiquement position contre le réformisme actuel. Mais s’il ne le faisait pas, il risquerait autant ce me semble et surtout, surtout, la sécurité de conscience dont beaucoup ont besoin et le principe d’unité qui nous manque ne nous seraient pas accordés… Alors comment échapper au chaos ? Le jour où nous pourrons dire : « Un évêque a pris position ; notre résistance au chambardement liturgique, dogmatique, disciplinaire n’est plus le fait de simples laïques, de simples prêtres, mais nous avons un évêque », ce jour-là les choses seront clarifiées, nous rallierons des hésitants, d’autres évêques suivront. Je demande chaque jour à Notre Dame et à saint Dominique que Mgr Lefebvre parle hautement. Je ne vois que lui…
Autre chose, cher Monsieur le Chanoine. Votre excellent Courrier laisse souvent entendre qu’il y eut des choses sinistres à ce Vatican II et que, du jour où l’on commencera d’en écrire l’histoire, on deviendra infiniment réservé sur le crédit à lui accorder. Serait-il imprudent, dès maintenant, de commencer à lever le voile ? à mettre en évidence les preuves du brigandage ? Pour ma part je ne cesse de dire : « Pour chaque constitution ( ?), décret, déclaration je demande l’adjonction de définitions et d’anathématismes [1] comme toujours. Tant que ce n’est pas fait je n’ose pas me réclamer de ces textes mous et ployables diversement. »
Je suis à Paris (Cours saint Pie X à Saint-Cloud, 19, rue des écoles, 19) du 23 décembre au 3 janvier inclus ; exactement ( ?) du 23 au 28 … puis les 2 et 3 janvier. Sinon, je suis ici. Mais je ne suis pas motorisé…
Je suis navré que vous n’ayez pas de gouvernante. Ici nous n’avons pas ces ennuis, heureusement. Si vous pouvez vous faire voiturer ici je serai si heureux de vous voir et de m’entretenir avec vous. A moins que je n’essaie de venir à Sète ?…
bottom of page