top of page

Vive flamme d'amour

Une dominicaine enseignante

Informations

LE PÈRE CALMEL

Les thèmes

Vie spirituelle

Grandes heures de la Tradition

L'Ordre des Prêcheurs

Le Sel de la terre n° 12 bis

Le numéro

Printemps 1995

p. 18-27

Une dominicaine enseignante

L'auteur

Une dominicaine enseignante

 0,00 €

Télécharger le Pdf ici :

Vive flamme d’amour

 

Témoignage d’une dominicaine enseignante

 
 
Le père Roger-Thomas Calmel est né le 11 mai 1914 sur les confins de l’Agenais, du Périgord et du Quercy. Toujours, il a gardé l’amour de sa terre natale.
La ferme de Gagnol est une vieille ferme rustique, solide, ennoblie par les années. Dans la tour du pigeonnier, le père avait placé sa table de travail. Par l’ouverture de la fenêtre, il voyait les prés, le domaine, et il écrivait :
 
Le jour où je saurai exprimer ce que je ressens en regardant ce champ en pente derrière la maison, oui, alors je serai un poète.
 
Ce champ, cette ferme, avaient été son apprentissage du monde : il avait appris à nommer les arbres et leurs fruits, à connaître le travail de la terre, son ensemencement : « Si le grain ne meurt… » Il avait ouvert les yeux sur l’ordre et la beauté du monde :
 
Voir les noisetiers couverts de noisettes, les pommiers ployant sous le poids de leurs fruits, les cognassiers, les sorbiers tous plus fournis les uns que les autres : quel émerveillement ! (21 septembre 1973).
 
bottom of page