top of page

D'où vient et où va l'énnéagramme ?

Bertran CHAUDET

Informations

ÉTUDES

Les thèmes

Subversion et fausses religions
Sectes
Le Sel de la terre n° 124

Le numéro

Printemps 2023
p. 91-126

L'auteur

Bertan CHAUDET

3,50 €

Acheter le fichier ici :

D’où vient et où va l’ennéagramme ?


Origine, développement et actualitéd’une méthode à la mode


par Bertran Chaudet


Après avoir présenté diverses mouvances du Nouvel Âge [1], Bertran Chaudet revient sur l’ennéagramme, encore à la mode dans certains milieux. Cet outil est-il aussi neutre qu’on voudrait le faire croire ?

Le Sel de la terre.


TOUTE MÉTHODE d’ordre psychologique dépend de fondements théoriques et résulte d’un développement historique dont on ne peut faire abstraction si l’on veut l’évaluer correctement.

La méthode de l’ennéagramme ferait-elle exception ?

Souvent présentée comme un simple outil de connaissance de soi, est-elle vraiment aussi neutre que ses promoteurs le laissent entendre ?

Nous nous proposons ici d’en scruter les origines et d’analyser la formation, les compétences et les intentions de son fondateur et de ses disciples.


Qu’est-ce que l’ennéagramme ?


En quelques décennies, l’ennéagramme a su conquérir les publics les plus variés. Des organismes de formation professionnelle la proposent aujourd’hui comme un « outil » pour le développement personnel et la gestion des ressources humaines au sein des entreprises, tandis que des institutions catholiques la promeuvent comme un moyen d’optimiser sa vie spirituelle. On pourrait citer des communautés issues du Renouveau charismatique, mais aussi de grandes familles spirituelles, des médias de diverses tendances – de La Vie à Famille chrétienne –, des centres de formation comme le CLER Amour et Famille ou l’IEDH (Institut Européen de Formation Humaine, proche de la communauté de l’Emmanuel), etc.

A Paris, le classique IPC (Institut de Philosophie Comparée) a dans son corps enseignant des adeptes de l’ennéagramme qui incitent les élèves à adopter cette méthode. Sans compter les rencontres chrétiennes de l’ennéagramme, organisées en novembre 2013 dans le diocèse de Saint Étienne, avec la bénédiction de l’évêque de l’époque, Mgr Lebrun. Plus récemment, la pastorale de la famille du diocèse d’Épinal organisait, les 19 et 20 novembre 2022, une initiation à l’ennéagramme pour tous les acteurs pastoraux et toute personne afin de mieux se connaître et mieux entrer en relation.  Et la liste deviendrait fastidieuse si elle était exhaustive.

D’un point de vue visuel, l’enné-agramme est une figure géométrique à neuf points : un symbole fermé, censé apporter une compréhension globale (holistique) de l’univers en général et de l’homme en particulier. Aux neuf points sur le cercle correspondraient neuf types de personnalités compulsives. Leur typologie varie avec les écoles, en fonction de la clientèle, et ne repose sur aucune base psychologique scientifiquement reconnue.

L’ennéagramme constitue le point d’appui, le point focal, de tout un système de pensée enclos dans ce schéma. Toute connaissance microcosmique et macrocosmique, tout processus de transformation de la matière ou du vivant, toutes les dimensions physiques, psychologiques ou spirituelles de l’homme, doivent être relus et revus à travers ce prisme.


D’où vient l’ennéagramme ?

bottom of page