top of page

L'IA générative, Une révolution

Luc PACIOLI

Informations

CIVILISATION CHRÉTIENNE

Les thèmes

Mondialisme
Économie
Le Sel de la terre n° 127

Le numéro

Hiver 2023-2024
p. 138-150

L'auteur

Luc PACIOLI

3,50 €

Acheter le fichier ici :


L’« IA générative » :

une révolution ?

 

par Luc Pacioli


Si notre article précédent traitait des « Maîtres » du monde [1] avec la politique de la Réserve Fédérale américaine (la Fed) et des grands financiers internationaux, le but du présent travail sur l’Intelligence Artificielle (IA) est de mettre en évidence sous l’angle économique, une nouvelle pièce maîtresse du puzzle accélérant la mise en place progressive du mondialisme, point d’orgue du combat entre les deux cités : « Deux amours ont bâti deux cités : l’amour de soi jusqu’au mépris de Dieu – c’est la cité de la terre – ; l’amour de Dieu jusqu’au mépris de soi – c’est la cité de Dieu [2]. » Avec la récente éclosion de l’« IA générative », l’humanité est en passe de franchir un nouveau pas ; elle semble n’avoir jamais autant réussi à s’arroger la place de son créateur, essayant de reproduire l’une des caractéristiques fondamentales de l’homme : l’intelligence.

Depuis plusieurs années, liés à l’Internet, des algorithmes de plus en plus performants permettent à certaines sociétés d’émerger avec des moteurs de recherches efficaces (Google Search), des solutions de gestion des relations clients à distance (Saleforce), une automatisation exceptionnelle de commandes/livraisons d’un hypermarché mondial (Amazon), l’identification et la résolution de scénarios stratégiques militaires ou civils (Palantir, Dassault System), etc.

Pourtant, l’année 2023 est celle qui a vu l’apparition inattendue d’une société inconnue, OpenAI, avec la sortie d’un logiciel d’Intelligence artificielle générative ChatGPT, forme préliminaire avancée de l’IA générale (IAG [3]). L’IAG est une forme théorique d’IA, qui a pour ambition de reproduire la capacité de la réflexion humaine. Cette innovation est suffisamment importante pour avoir réussi à regrouper en moins de deux mois plus de cent millions d’utilisateurs mensuels (progression encore plus rapide que TikTok, le réseau social chinois). Elle pose quelques questions pratiques, notamment sur ses conséquences d’utilisation : le pillage éventuel des données au niveau mondial, la domination explicite de quelques géants de l’industrie du numérique, sans ignorer la possibilité du contrôle de masse de la population, concrétisant implicitement le mythe de la quatrième révolution industrielle chère au Forum Économique Mondial (World Economic Forum).


[1]    —  Le Sel de la terre 123, p. 118.

[2]    —  La Cité de Dieu, t. 2, XIV, 28, p. 191.

[3]   —  L’IAG est une intelligence artificielle dont le but est de réaliser les tâches cognitives de l’être humain, c’est-à-dire capable de comprendre, apprendre et agir de manière autonome dans une gamme étendue de situations, similairement à un être humain.


 

Pour lire la suite, vous pouvez acheter le fichier pdf ci-dessus.

bottom of page