top of page

Les noms des premiers chrétiens

Gérard BEDEL

Informations

ÉTUDES

Les thèmes

Civilisation chrétienne

Histoire de l'Église et de la chrétienté

Le Sel de la terre n° 35

Le numéro

Hiver 2000-2001

p. 115-121

Gérard BEDEL

L'auteur

Gérard BEDEL

Converti à la foi catholique par la lecture de Bossuet durant ses années de lycée, Gérard Bedel (1944-2022) voua efficacement sa vie, sa voix et sa plume au service de Dieu, de la France et des lettres.

Pour réagir à l’exclusion de plus en plus prononcée des auteurs ou des thèmes catholiques par les manuels scolaires de l’éducation officielle, il entreprit dans Le Sel de la terre une série d’articles sur notre littérature chrétienne, qu’il ne put malheureusement achever.

Notice nécrologique dans Le Sel de la terre 120.

 0,00 €

Télécharger le Pdf ici :

Les noms des

premiers chrétiens

 

 

 

par Gérard Bedel

 

 

 

 

L’onomastique romaine classique

 

 

LE HUITIÈME jour après la naissance pour les filles, le neuvième pour les garçons, l’enfant recevait son prénom, prænomen, qu’on joignait au nom de famille, nomen, et à un surnom, cognomen. C’est ainsi que dans la famille des Julii naquit un jour un garçon qu’on appela Caius et à qui on donna le surnom de Cæsar. Les grands personnages qui s’illustrent à la guerre reçoivent parfois un second cognomen appelé plus tard agnomen. Le neveu de Tibère, Drusus Nero, n’est connu de la postérité que sous le surnom de Germanicus, dû à ses victoires outre-Rhin.

L’origine des prénoms anciens est controversée et l’imagination des Romains était bien courte dans ce domaine [1] : l’empereur Auguste, par exemple, s’appelait Octave, Octavius, tout simplement « le huitième »,…

bottom of page