top of page

Le symposium de Rome du C.I.E.L.T, Les 10, 11 et 12 juin 1993

Cécile Roy

Informations

RECENSIONS

Les thèmes

Miracles

Oui ! La vraie religion est facile à trouver

Le Sel de la terre n° 9

Le numéro

Été 1994

p. 190-193

Cécile Roy

L'auteur

Cécile Roy

 0,00 €

Télécharger le Pdf ici :

Le symposium de Rome

organisé par le c.i.e.l.t.

Les 10, 11 et 12 juin 1993

 

 

Le C.I.E.L.T., fondé en 1988 par André Van Cauwenberghe, a tenu son deuxième congrès à Rome en juin dernier. Le premier congrès avait eu lieu en septembre 1989 à Paris, suite à la datation du suaire au carbone 14 (qui avait persuadé l’opinion et même des évêques que le linceul de Turin était un faux médiéval). A ce moment-là, « la confrontation des travaux des spécialistes de l’histoire, de l’iconographie, de l’anatomie, de la médecine, de l’hématologie, du tissu, des laboratoires isotopiques, des pollens, de la chimie, de la physique et de l’épistémologie (avait) conduit à constater après les tests de datation au carbone 14, réalisés par les laboratoires d’Oxford, d’Arizona et de Zurich, l’apparition d’une contradiction épistémologique [1] ».

De plus, la valeur réelle de la datation au carbone 14 avait été mise en doute : quinze anomalies avaient été soulignées (dans la manière de procéder à cette expérience).

En 1990, l’exposition prestigieuse du British Museum à Londres « False ? The art of deception » confirma que le linceul ne pouvait être considéré comme un faux. Il est reconnu (dans le catalogue officiel du British Museum) que « le fait générateur de l’image procède du cadavre d’un authentique crucifié-flagellé, conforme aux spécifications scientifiques, anatomiques et médicales requises. L’époque de ce supplice demeurant encore matière à débats scientifiques ».

 

Le deuxième congrès a réuni à Rome des spécialistes du monde entier qui ont fait le point de leurs recherches sur le linceul, en particulier sur :

— la date de cette pièce archéologique ;

— le moyen de la conserver ;

— le processus de formation de l’image.

Les thèmes abordés furent les suivants :

 

bottom of page