top of page

L'oraison Dominicaine

Fr. Daniel-Antonin MORTIER O.P.

Informations

8e CENTENAIRE DE L'ORDRE DES FRÈRES PRÊCHEURS

Les thèmes

Vertus chrétiennes et dévotions

Vie spirituelle

L'Ordre des Prêcheurs

Le Sel de la terre n° 97

Le numéro

Été 2016

p. 111-118

Fr. Daniel-Antonin MORTIER  O.P.

L'auteur

Fr. Daniel-Antonin MORTIER O.P.

 0,00 €

Télécharger le Pdf ici :

L’oraison dominicaine

 

 

 

par le frère Daniel-Antonin Mortier O.P.

 

 

 

Ce n’est qu’au 16e siècle que furent introduites dans la législation dominicaine des ordonnances concernant « l’oraison mentale ». Pendant les trois premiers siècles de l’Ordre, les Actes des chapitres généraux sont muets sur la question, se contentant de rappeler aux frères l’usage primitif qui consistait à demeurer en prière après les matines et après les complies.

Au chapitre de Rome, en 1569, une ordonnance précise la durée de cet exercice devenu commun : « Nous ordonnons, disent les capitulaires, et nous voulons absolument qu’après les complies, les frères demeurent au chœur, en oraison commune, pendant une demi-heure ou à peu près [1] . » Et c’est au chapitre de Barcelone, en 1574, qu’on prononce pour la première fois le mot d’« oraison mentale » [2]. Le père Mortier, dans son Histoire des maîtres généraux de l’Ordre…

bottom of page